TROUBLE DÉVELOPPEMENTAL DU LANGAGE

Le trouble développemental du langage (anciennement appelé dysphasie ou trouble primaire et persistant du langage) affecte l’expression et/ou la compréhension. Le développement de plus d’une composante du langage est touché :

  • Phonologie (production des sons)
  • Morphologie (formation des mots : préfixes, mots de même famille, accords)
  • Syntaxe (construction de phrases/ ordre des mots)
  • Sémantique (sens et vocabulaire)
  • Pragmatique (pourquoi et comment on communique)

IMG_9493 mod1La trouble du langage est d’origine neurologique, c’est-à-dire que les difficultés observées proviennent d’une atteinte des zones du cerveau responsables du langage. C’est une problématique de nature développementale, car le trouble est présent dès la naissance de l’enfant. Ainsi, les difficultés langagières ne sont pas causées par une condition médicale particulière, une déficience intellectuelle ou auditive, un trouble psychologique ou relationnel, un manque de stimulation ou un contexte de bilinguisme. Les statistiques montrent que le trouble développemental du langage atteint entre 1 et 7 % de la population et que les garçons sont davantage touchés que les filles.

Le trouble du langage comporte une notion de persistance, car malgré l’intervention, l’écart entre les habiletés langagières de l’enfant et le développement normal demeure. L’évolution est lente et peut même être nulle sans intervention.

Les manifestations du trouble développemental du langage varient d’un enfant à l’autre selon l’âge, les sphères langagières touchées, la sévérité du trouble et les conditions associées.

Une personne présentant un trouble développemental du langage peut, entre autres, éprouver de la difficulté à :

  • Comprendre les consignes
  • Comprendre et répondre aux questions
  • Comprendre différents concepts en lien avec l’espace (ex. : sur, dans, en dessous, etc.), le temps (ex. : hier, demain, avant, en dernier, etc.) ou les quantités (ex. : beaucoup, quelques, tous, sauf, etc.)
  • Formuler des phrases claires et complètes
  • Raconter des histoires et des événements
  • Exprimer et comprendre un vocabulaire varié
  • Prononcer les sons et les mots
  • Généraliser les connaissances

Références
  • Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec. (2004). Guide et outils cliniques – Trouble primaire du langage/Dysphasie
  • Bishop, D.V., Snowling, M.J., Thompson, P.A., Greenhalgh, T. & CATALISE-2 consortium. (2017) Phase 2 of CATALISE: a multinational and multidisciplinary Delphi consensus study of problems with language development : Terminology. Journal of Childhood Psychology and Psychiatry,  doi:10.1111/jcpp.12721.
  • http://www.dysphasie.qc.ca
  • http://www.dysphasieplus.com
Advertisements