DÉGLUTITION ATYPIQUE ET TROUBLE OROFACIAL MYOFONCTIONCTIONNEL

La déglutition atypique fait partie de la grande famille des troubles orofaciaux myofonctionnels (TOM).

IMG_1305Les jeunes enfants avalent en poussant la langue sur les dents d’en avant. Vers l’âge de 7 ans, le patron de déglutition change et la langue devrait prendre appui au palais (légèrement derrière les incisives du haut), en position de repos ainsi que pour avaler. Lorsque la personne avale toujours en poussant sur ses dents au-delà de cet âge, on parle alors de déglutition atypique.

Les enfants, adolescents et adultes sont souvent référés en orthophonie par le dentiste ou l’orthodontiste, lorsque la position de la langue engendre des conséquences sur la dentition, l’occlusion ou encore la réussite du traitement orthodontique à long terme.

Voici quelques signes et symptômes possibles qui peuvent vous amener à consulter en orthophonie :

  • respiration la bouche ouverte (par exemple, en regardant la télévision);
  • béance antérieure au niveau des dents (ouverture entre les dents du haut et du
    bas, laissant souvent voir la langue);
  • mastication bruyante (saper) ou la bouche ouverte;
  • grincement des dents la nuit;
  • difficulté à avaler des pilules;
  • présence d’habitudes orales nuisibles (succion du pouce ou des vêtements, ronger les ongles, mordiller les lèvres, lécher les lèvres, etc.).

S’ils ne sont pas traités, les TOM peuvent engendrer diverses conséquences. Ils peuvent entre autres:

  • interférer avec le développement de la dentition (éruption des dents, déviation, mauvaise occlusion, etc.);
  • ralentir le traitement orthodontique ou nuire au maintien une fois le traitement terminé;
  • nuire à la mastication et à l’alimentation;
  • entrainer des troubles articulatoires ou un sigmatisme (ex.: parler sur le bout de la langue).

Avant l’âge de 8 ans, il est encore temps de prévenir!

Une rencontre de dépistage est offerte en orthophonie afin de s’assurer que toutes les
conditions sont mises en place pour que la langue se place au bon endroit dans la bouche.
L’orthophoniste peut aussi vous aider à réduire significativement les habitudes orales nuisibles (ex. : succion des doigts, mâchouiller des objets/jouets, ronger ses ongles, grincer des dents, etc.).

À partir de l’âge de 8 ans, à l’adolescence ou à l’âge adulte

Une rencontre d’évaluation est suggérée et un suivi régulier peut être amorcé. 


Références
  • American Speech-Language-Hearing Association, Ad Hoc Committee on Service Delivery in the Schools. (1993). Definitions of communication disorders and variations
  • Bertrand, A. & Delisle, M. (2014). Troubles orofaciaux myofonctionnel.
  • Kellum, G.D. (1994). Overview of Orofacial Myology. In: Ferketic, M., & Gardner, K. (Ed.), Orofacial Myology:Beyond Tongue Thrust, Rockville, MD: American Speech-Language Hearing Association