BÉGAIEMENT

Le bégaiement est un trouble de la parole qui apparaît habituellement entre l’âge de 2 et 5 ans. Il touche environ 1% des adultes et 5% des enfants. Il se manifeste par des répétitions, des blocages ou des prolongements de sons. Il peut aussi y avoir de la tension et/ou des mouvements associés (ex. : grimaces faciales, mouvements du corps).

Le bégaiement peut être transitoire et disparaître sans traitement. Ce phénomène de récupération naturelle se produit chez environ 75% des enfants, dans les 3 à 5 ans suivant l’apparition du bégaiement. Nous ne disposons actuellement d’aucun moyen définitif pour identifier les enfants qui récupéreront de ceux qui ne récupéreront pas. Toutefois, il semble que les chances de récupérer soient plus élevées :

  • chez les filles
  • chez les enfants qui commencent à bégayer avant 3 ans
  • chez les enfants qui n’ont pas d’antécédents familiaux de bégaiement

IMG_9406Les causes du bégaiement ne sont pas clairement définies, mais les chercheurs ont élaboré plusieurs hypothèses. Plusieurs études ont démontré que le bégaiement serait d’ordre génétique, c’est-à-dire que les personnes bègues auraient des gènes prédisposant au bégaiement. Ainsi, si un membre de votre famille bégaie, vos enfants sont plus à risque d’en être touchés. Contrairement à certaines croyances, le bégaiement n’est pas causé par un événement-choc (ex. : entrée à l’école, divorce, déménagement, arrivée d’un nouveau bébé, etc.). Il se peut toutefois que ces évènements agissent à titre de déclencheurs.  Il est normal que le bégaiement varie d’une journée à l’autre et en fonction des situations rencontrées. Certaines situations stressantes peuvent amplifier le bégaiement, telles que parler devant un groupe. Précisons que ces conditions intensifient le bégaiement, mais ne constituent pas des causes de son déclenchement.

À la Clinique d’orthophonie Jeux de mots, nos orthophonistes utilisent principalement le Programme Lidcombe, l’approche qui a démontré les meilleurs résultats dans les études scientifiques pour traiter le bégaiement en bas âge.

Il est recommandé de consulter en orthophonie :

  • quand l’enfant présente des hésitations depuis plus de 6 mois
  • s’il est âgé de plus de 4 ans
  • s’il y a du bégaiement dans la famille
  • si l’enfant et/ou son entourage sont incommodés par le problème (réaction émotive, évitement, frustration, taquineries des autres, etc.)
  • si le bégaiement apparait à l’âge scolaire : les chances de récupération naturelle sont alors beaucoup moins élevées

Si votre enfant est âgé de moins de 4 ans, un service de dépistage orthophonique est offert à notre Clinique.


Références
  • Beausoleil, N. (2013). ORT6017 – Troubles de la fluidité [Présentation Powerpoint], Université Laval.
  • Bloodstein, O. (1995). A Handbook on Stuttering.  5e Édition, San Diego: Singular.
  • Onslow, M., Packman, A. & Harrison, E. (2003). “The Lidcombe Program of Early Stuttering Intervention: A Clinician’s Guide”.  Pro-Ed, Texas: Austin, 223 p.
  • Yairi, E. & Ambrose, N.G. (2005). Early childhood stuttering.  Austin, TX: Pro-Ed.
Advertisements