APRAXIE VERBALE

L’apraxie verbale est un trouble moteur qui affecte l’intelligibilité de la personne atteinte, c’est-à-dire qu’il est plus difficile de comprendre lorsqu’elle parle.

Afin de parler, le cerveau envoie un message aux différents muscles impliqués dans la parole. Dans le cas de l’apraxie, le cerveau a de la difficulté à planifier ou programmer ce message, ce qui a un impact sur la production correcte des sons et des mots. Par exemple, la personne apraxique pourrait dire « aminal » alors qu’elle voulait dire « animal ». Elle pourrait aussi dire un mot qui n’existe pas car elle n’arrive pas à le prononcer. La prosodie (intonation, accentuation, débit) peut également être affectée.

alphabet bois carreaux carrelages

Les atteintes peuvent varier selon le contexte. En effet, il peut être plus difficile pour la personne de produire un mouvement de façon volontaire que de façon automatique. Par exemple, la personne peut avoir de la difficulté à imiter les sons, à bouger sa langue dans une direction qui lui est indiquée ou à dire un mot correctement deux fois de suite lorsqu’on lui demande de le faire. Cependant, il peut arriver que cette personne produise correctement ce même mot lorsqu’elle l’utilise dans une expression courante.

La sévérité des atteintes dépend des dommages cérébraux qui sont en cause. Dans les cas les plus sévères, il est possible que la personne apraxique ne puisse pas produire de sons de la parole.


Références